Bienvenue sur le site internet de la FACCC !


  • >Vous êtes ici
  • >Fédération des Associations de Chasseurs aux Chiens Courants
  • >Page d'accueil

01

JANV

18

JUIL

# CONSULTATIONS PUBLIQUES

Plusieurs consultations publiques sont actuellement en cours et se termine le 26 juillet prochain :

• Projet d’arrêté suspendant la chasse du courlis cendré en France métropolitaine jusqu’au 30 juillet 2025 (https://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-arrete-du-suspendant-la-chasse-du-courlis-a3048.html);

• Projet d’arrêté suspendant la chasse de la barge à queue noire en France métropolitaine jusqu’au 30 juillet 2025 (https://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-arrete-du-suspendant-la-chasse-de-la-a3047.html).

Même si elles ne concernent pas la chasse aux chiens courants, il est nécessaire que les chasseurs entre eux restent solidaires.

C'est pourquoi, nous vous demandons de bien vouloir répondre à ces consultations (avec avis défavorable) et déposer un commentaire, reprenant en les personnalisant quelques éléments de langage indiqués ci-dessous :

  • L’érosion des populations à l’échelle européenne n’a jamais été imputée à la chasse française, pourquoi la chasse est-elle toujours la variable d’ajustement ?
  • Aucune information n’a été publiée démontrant l’efficacité des moratoires sur l’état de conservation des espèces concernées
  • Les statuts de conservation de la barge à queue noire et du courlis cendré se sont améliorés à l’échelle européenne
  • Les chasseurs français mettent en œuvre de nombreuses actions sur le terrain pour favoriser l’habitat de ces espèces avec des plans de gestion et des actions de plantation de haies
  • La suspension de la chasse a un effet contre-productif en réduisant l’effort des chasseurs en termes d’aménagement des habitats
  • La gestion adaptative ne doit pas fonctionner à sens unique
  • Après deux années de moratoire ayant porté leurs fruits, de petites quantités de prélèvements devraient être réautorisées
  • Il existe deux populations de barges à queue noire : une Islandaise et une continentale et la sous-espèce islandaise se porte très bien. Pour éviter les risques de confusion entre les deux sous-espèces, il serait envisageable de demander une chasse entre les mois d’octobre et de décembre. Le Comité d’experts sur la gestion adaptative s’était d’ailleurs prononcé sur un quota de 210 prélèvements

Merci pour votre soutien !

06

MAI

Loi Engrillagement


Voir les actualités plus anciennes (archives)

Forum de discussion

 

 

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans l'accord express de FACCC - Tous droits réservés 2013